Programme

Forum de la co-éducation 37

4 ans après le lancement de la refondation de l’école

Mercredi 08 mars 2017 de 9h15 à 16h15,
à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de Fondettes (La Guignière)

 

à partie de 9h15 : Accueil café et émargement

10h : Un état des lieux de la réforme en Indre-et-Loire (quelques chiffres et projection de la vidéo « Réforme des rythmes : 3 ans après… ».

10h20 : Table ronde « Exemples de démarches d’évaluation » animée par Julien Meunier des CEMEA, avec Julien Keruhel de Bul’de mômes et Karine Bombarde de la ville de Saint-Pierre-des-Corps.

11h10 : Intervention de Christine Maintier (enseignant-chercheur en psychologie, université d’Orléans, Directrice-adjointe de l’IUFM Centre Val de Loire, université d’Orléans, Membre de l’EA 2114 « Psychologie des âges de la vie », université François Rabelais, Tours) : Résultats de recherches concernant les activités et les niveaux d’attention des élèves dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires.

12h : repas sur place

Speed pédago : pour rencontrer des acteurs référents sur le territoire sur diverses thématiques, découvrir des exemples de bonnes pratiques en matière de ressources locales bien exploitées, et découvrir des usages numériques innovant au service de vos pratiques professionnelles et de votre démarche d’évaluation.

13h45 : Ateliers au choix :

Atelier 1 : Les formes de dialogue entre acteurs. Atelier animé par Alexandra Latapy (Ligue de l’Enseignement – FOL37) et Kerim Bel Hadj (CEMEA) avec la participation de Bul’de mômes (exemple d’outil collaboratif mis en place dans le cadre de l’évaluation du PEDT).

Si les grandes lignes des PEdt sont définies par les textes produits par l’Etat, ce sont les collectivités locales (communes et établissements publics de coopération intercommunale-EPCI) qui en décident et en déclinent la mise en œuvre. Le PEdt formalise une démarche partenariale permettant aux collectivités de proposer aux enfants un parcours éducatif cohérent et de qualité. L’objectif n’est pas une organisation uniforme mais de mobiliser élus, parents, enseignants, animateurs, associations autour d’un projet épousant des réalités spécifiques aux territoires. 

 Dans un premier temps, à travers les témoignages et les expériences des différents acteurs éducatifs, nous questionnerons les indicateurs d’une bonne qualité de dialogue entre acteurs :

  • Espace de travail partagé : le comité de pilotage comme instance d’élaboration, de suivi, de concertation, de coordination et d’évaluation 
  • La qualité de la concertation : représentativité des différents acteurs dans le comité de pilotage, la place, le rôle et l’implication des familles, la dynamique locale associative qui s’inscrit dans un projet global,…
  • Relations entre les acteurs : règles communes, utilisation mutualisée des locaux

 Dans un second temps, des exemples concrets d’outils d’évaluation favorisant le dialogue entre les acteurs seront présentés : enquêtes réalisées à destination des parents, création d’un livret à destination des enfants par l’association Maryse Bastié, espace numérique de travail collaboratif « framacalc » par l’association Bul de mômes, etc…

Atelier 2 :  Articulations entre les différents temps de l’enfant et évaluation dans le cadre des PEDT. Atelier animé par Julien Meunier (CEMEA) et Rémi Fournier (Communauté de Communes Touraine Ouest Val de Loire).

Dans un premier temps à partir des expériences des participants nous essayerons d’identifier les leviers et les obstacles à une bonne articulation entre les différents temps de l’enfant ( Famille, école, pause méridienne, TAP, accueil périscolaire.). La seconde partie de l’atelier sera consacrée a un travail de réflexion sur l’évaluation de la coopération entre acteurs. Nous y proposerons des démarches ainsi que des outils d’évaluation.

Atelier 3 : L’évolution des pratiques pédagogiques des acteurs du périscolaire. Atelier animé par Mickael Boudmer ( Coordinateur enfance jeunesse Elan Coluche Château-Renault) et Géraldine Constanza (Responsable enfance jeunesse à la Communauté de Communes Touraine Est Vallées) :

En quoi la réforme a-t-elle modifié les pratiques pédagogiques et les postures professionnelles ? Quelles formations, qualifications, quels outils pour les intervenants TAP ?  Il sera également abordé la question de la mobilisation des ressources pédagogiques et la mobilisation des compétences (bénévoles, animateurs, atsem, enseignants, coordinateurs…) au travers d’expériences de terrain. Valorisation de 2 expériences de territoire :

  •  Une expérience d’échanges interprofessionnels à Saint Pierre des Corps avec la mise en place d’une formation commune Atsem et Enseignant et un accompagnement spécifique à destination des Atsem.
  • Une expérience sur la commune d’Ambillou avec la mise en place d’une formation commune regroupant le personnel éducatif encadrant les TAP et les bénévoles associatifs.

15h40 : Restitution de la journée sous forme théâtrale par le Barroco Théâtre

16h10 : Clôture de la journée